Home / Blog / Le Top 5 des pièges de la loi Duflot – Loi duflot logement

Le Top 5 des pièges de la loi Duflot – Loi duflot logement

Tout contribuable domicilié en France qui acquiert, entre le 1er-01-2014 et le 31-12-2016 un logement neuf ou en état futur d’achèvement, peut bénéficier de la loi Duflot.
La déduction fiscale sur le revenu est de 18% du montant de l’investissement, étalée sur 9 ans.
Selon l’article 80 de la loi du 29 décembre 2012, l’investissement locatif est désormais régi par le dispositif Duflot pour les opérations réalisées entre le 01/01/2013 et le 31/12/2016.

 

loi duflot logement – Investissements locatifs éligibles

  • Tous les logements en état de futur achèvement ou achetés neufs  entre le 1er janvier 2013 et le 31 décembre 2016.
  • Tous les logements construits par l’investisseur ayant le permis de construire déposé entre le 1er janvier 2013 et le 31 décembre de l’an 2016.
  • Tous les logements achetés ou ayant des travaux réalisés entre le 1er janvier 2013 et le 31 décembre 2016 suppriment un état d’insalubrité ou concourent à la livraison d’un immeuble neuf.
  • Tous les locaux achetés à utilisation autre que l’habitation ainsi que ceux dont les travaux les transforment en logement entre le 1er janvier 2013 et le 31 décembre 2016.

 

Loi duflot logement – Conditions pour louer un logement Duflot

  • Le bien immobilier « logement » doit être loué durant une période minimum de 9 ans.
  • Le bien immobilier « logement » doit être loué nu et destiné à une habitation principale.
  • Le bien immobilier « logement » ne peut être loué à un membre de la famille ou à un membre du foyer fiscal.
  • La location doit s’adresser aux personnes sous location respectant un plafond de ressources déterminé. Le loyer doit respecter un montant bien réglementé.

 

Loi duflot logement – Les 5 pièges à éviter lors d’un investissement locatif Duflot

Les investisseurs bénéficient d’une réduction d’impôt pouvant s’élever jusqu’à 54000€ sur une période de 9 ans grâce à la loi Duflot.

Cependant, il existe 5 pièges pouvant inverser la tendance et donc amaigrir la rentabilité de l’investissement.

  1. Le fait de penser qu’on n’est jamais mieux servi que par soi-même.
  2. Le fait d’oublier le plafond global des niches fiscales.
  3. Le fait de ne pas suffisamment négocier son crédit immobilier.
  4. Le fait de choisir une ville de cœur pour réaliser son investissement.
  5. Le fait de concevoir son projet en oubliant d’y intégrer la rentabilité locative.

Demandez une étude gratuite

 

Découvrez plus d’articles sur le blog: http://www.keldevis-defiscalisation.com/blog/

About keldevis

Avec plus de 100 000 mises en relation et 500 000 demandes de devis en ligne enregistrés au cours de l’année 2014, Nous, la société Française KelDevis, sommes très honorés de vous servir chers internautes et continueront de vous servir en vous offrant un service de comparaison simple et gratuit dans le domaine d’assurance, de crédit et de patrimoine. Avec nous, le choix d’assurance devient facile.

Check Also

dispositif scellier

Dispositif Scellier

Afin d’inviter les particuliers à participer à l’investissement locatif, le gouvernement a recours à des …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *